Mona Kuhn

  • Œuvres

    She Disappeared into Complete Silence, 2014 - 2019

    "Avec "She Disappeared into Complete Silence", Mona Kuhn s'oriente vers l'abstraction. Elle se tourne vers une géométrie austère et une grande pureté formelle, créant des connexions entre l'intérieur et l'extérieur, le visible et l'invisible."
    Extrait de la préface de Salvador Nadales.


    Bordeaux, 2009 - 2011

    "... dans un utérus, une maison ou les paramètres d'un rêve ... les genoux d'une mère prennent la forme d'une chaise " Extrait de la préface de Wayne V. Andersen


    Native, 2007 - 2009

    "Avant d'être une série de paysages et de portraits, la série "Native" de Mona Kuhn est un poème en vert et or, rehaussé de rose. C'est un univers hors du temps, dans un espace indéterminante, mythique... émergeant de mémoire dans un paysage choisi par le désir. Le Brésil de Kuhn est mobile, jamais fixe; ce mouvement de bercement dans le temps est la raison d'être de "Native"."
    Extraits de la préface de Shelley Rice.


    Evidence, 2000 - 2007

    "En eux-mêmes, ils sont à l'aise dans leur peau éclatante et lisse, mais leurs expressions hautement énigmatiques font allusion à des tensions psychologiques résultant probablement de leurs interactions les uns avec les autres, de leur immersion dans leur communauté utopique qu'ils ont choisi d'habiter, ou des événements de leur vie, en dehors de ce paradis terrestre. Une relation pourtant complexe et humaine". Extrait de la préface de Gordon Baldwin.


    Bushes and Succulent, 2018

    Succulents pastel et corps sereins se répondent pour créer un effet hypnotique sur le spectateur et glorifier l'essence de la féminité.


  • Biographie

    Biographie

    Brésil - USA , 1969 -

    Mona Kuhn est une photographe plasticienne considérée comme une artiste de premier plan dans le monde du discours figuratif. Tout au long d’une carrière de plus de vingt ans, sa pratique se concentre sur les mystères de la présence physique et métaphysique du corps humain. Kuhn considère la représentation du corps comme une plateforme pour nos émotions complexes. En solidifiant son style photographique, Kuhn a créé une approche marquante du nu en développant des amitiés avec ses sujets, et en recourant à une gamme de stratégies visuelles ludiques qui utilisent la lumière naturelle et des paramètres minimalistes pour invoquer un sentiment d’accord profond entre la figure humaine et son environnement. Son œuvre propose une réinterprétation du nu dans le canon de l’art contemporain.

    Au cours des deux dernières décennies, les œuvres de l’artiste basée à Los Angeles ont été montrées régulièrement, révélant une remarquable cohérence dans la technique, le sujet et l’intention. En 2001, les photographies de Mona Kuhn ont été vues pour la première fois par un public influent lors de l’exposition à la Charles Cowles Gallery de Chelsea, New York. L’esthétique distincte de Mona Kuhn l’a propulsée parmi les photographes d’art contemporain les plus collectionnables – son travail fait partie de collections privées et publiques dans le monde entier et elle est représentée par des galeries aux États-Unis, en Europe et en Asie.

    Kuhn est né à São Paulo, Brésil, en 1969, d’une famille d’origine allemande. En 1989, elle est partie étudier aux Etats-Unis et a été diplômée de l’Ohio State University, avant de poursuivre ses études au San Francisco Art Institute. Elle est actuellement chercheuse indépendante au Getty Research Institute de Los Angeles. Elle enseigne occasionnellement à UCLA et au Art Center College of Design de Pasadena.
    La première monographie de Mona Kuhn, Photographs, a été publiée par Steidl en 2004, suivie de Evidence (2007), Native (2010), Bordeaux Series (2011), Private (2014) et She Disappeared into Complete Silence (2018/19). En outre, la série Bushes and Succulents a été publiée par Stanley/Barker Editions, avec un lancement au Jeu de Paume à Paris, en 2019. Une superbe rétrospective de la carrière de Mona Kuhn a été publiée par Thames & Hudson sous le titre Works, en 2021. Son prochain livre, Kings Road, est annoncé chez Steidl au printemps 2022.

    Les œuvres de Mona Kuhn figurent dans des collections privées et publiques dans le monde entier, y compris The J. Paul Getty Museum, Los Angeles County Museum of Art, The Hammer Museum, Perez Art Museum Miami, Museum of Fine Arts, Houston, et le Kiyosato Museum au Japon. Elle a été exposée au Musée du Louvre et au Bal (Paris), à la Whitechapel Gallery et à la Royal Academy of Arts de Londres, au Musée de l’Elysée en Suisse, au Leopold Museum de Vienne, (Autriche), à la Polygon Gallery de Vancouver (Canada), au Taipei Fine Arts Museum fr Taiwan et à l’Australian Center for Photography. Mona Kuhn vit et travaille à Los Angeles.

    L'ARTISTE

    Post Image
  • Expositions
  • Presse